Accueil  >  Anciennes & Dons  >  Anciennes  >  Prix « Judy Elder Alumna ...

Hommage à une ancienne élève extraordinaire

En 2003, The Study a créé un prix spécial en l’honneur de Judy Elder (promotion de 1971), qui est remis annuellement à une ancienne élève de The Study qui s’est distinguée dans son champ d’activités et qui personnifie les valeurs chères à Judy : un leadership qui vient du cœur, l’ambition d’exceller dans un domaine donné, le courage d’ouvrir de nouvelles avenues et l’engagement à enseigner et à inspirer par l’entremise du mentorat.

Pour voir la version complète du discours de Judy Elder, cliquez ici.


La gagnante du prix Judy Elder 2018 est Jane Yuile (promotion de 1973)

Jane a obtenu en 1973 son diplôme après douze années à The Study en 1973 et peut être considérée comme une « Lifer » ayant fait toute sa scolarité à l’école. Il semble bien qu’il s’agisse d’une tradition familiale, puisque sa grand-mère Osla (Cains) Dawes fait partie de la promotion 1918, que sa mère Elizabeth (Dawes) O’Brien a fini ses études en 1944 et que sa sœur Ann (Yuile) Campbell a également obtenu son diplôme en 1968.

Jane a obtenu son baccalauréat ès sciences en 1976 au Babson College de Wellesley au Massachusetts ainsi que sa maîtrise en administration des affaires en 1977. Elle a commencé sa carrière à titre de comptable agréée dans plusieurs grands cabinets à San Francisco, Londres et Melbourne. Elle a ensuite occupé pendant dix ans le poste de directrice des finances dans une entreprise de technologie inscrite en bourse avant de monter un cabinet d’experts-conseils spécialisé dans la gouvernance, la stratégie et la gestion du risque. Au cours de cette période, elle est devenue administratrice non exécutive d’entreprises dans divers domaines : les arts, l’environnement, la technologie, les utilités publiques, la santé et l’éducation.

Jane compte plus de 40 ans d’expérience dans le monde des affaires et elle est actuellement présidente du conseil d’administration d’ANZ Bank, en Australie-Méridionale, et présidente de ReturnToWork, en Australie-Méridionale. Elle était jusque tout récemment présidente du conseil d’administration de la société technologique Prime Q. Elle siège au conseil d’administration de l’aéroport d’Adélaïde et du musée national d’Australie-Méridionale. Installée en Australie depuis 36 ans, elle vit depuis 18 ans en Australie-Méridionale où elle s’est grandement impliquée avec les autorités publiques de cet État. Ses très solides réseaux dans les milieux d’affaires et gouvernementaux font d’elle une conférencière recherchée sur les thèmes du leadership, de l’économie et du réseautage des femmes d’affaires. Elle exerce ses compétences dans le domaine des finances et de l’entreprise qu’il s’agisse de stratégie, de croissance, d’acquisitions ou de désinvestissements.

Tout comme Judy Elder de la promotion de 1971 qu’elle a connue, Jane a brillamment réussi en tant que chef d’entreprise, tout en restant modeste et en s’impliquant dans le service public et le mentorat. Elle a participé de manière active et souvent créative aux campagnes de financement, en apportant son soutien à un organisme de bienfaisance différent chaque année. Pour le Cancer Council d’Australie-Méridionale, Jane s’est rasé la tête et à recueilli 30 000 $, lorsqu’elle a sauté d’un avion pour le Royal Flying Doctor Service - qui apporte une aide médicale aux communautés éloignées - elle a amassé 20 000 dollars, et elle a obtenu 10 000 $ pour l’Alzheimer's Association. Elle a participé deux fois à la nuit des PDG pour les sans-abris afin de sensibiliser le public et de récolter des fonds pour venir en aide aux itinérants d’Adélaïde. Jane, une fervente partisane de la promotion professionnelle des femmes, participe à des programmes de mentorat officiels ainsi qu’à des activités occasionnelles. Elle a toujours encadré les personnes à son emploi ainsi que de nombreux jeunes nord-américains qu’elle a accueillis en Australie, en les initiant à d’autres cultures, à d’autres perspectives d’emploi et à des expériences de vie.

Alors que Jane se remet d’un très grave accident survenu l’automne dernier, avec le soutien de son mari Ian et de leurs deux enfants, elle continue de travailler en démontrant beaucoup de courage, de stoïcisme, de patience et d’humour.

Récipiendaires antérieures du prix « Judy Elder Alumna Award